Vous êtes ici : Lus-La-Croix-Haute >> Accueil >> Histoire et patrimoine >> Patrimoine économique et social

Coordonnées de la mairie

Le village
26620 LUS-LA-CROIX-HAUTE
DROME - FRANCE
Tél / Fax : 04 92 58 50 39

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi
de 8h à 12h
Le 3ème samedi du mois
de 9h à 12h

Météo à

Aujourd'hui : 24-06-2017

Température

°C

Prévision de demain

Min : °C / Max : °C

Station de ski du conseil général de la Drôme

Luslajarjatte.ladrome.fr
montagne.ladrome.fr

En savoir plus …

Numéro d'état des routes
08 92 69 19 77

Patrimoine économique et social

La forêt et son exploitation

La forêt occupe une place très importante dans l’espace (plus de 3000 hectares) et dans la vie économique traditionnelle. Constituée pour l’essentiel de bois communaux, elle est gérée aujourd’hui par l’ONF. Autrefois les Lussois, à titre complémentaire, travaillaient comme bûcherons ou faisaient le débardage du bois avec les chevaux. Le bois coupé, ébranché et écorcé était transporté vers les 5 scieries ou vers la gare. Il ne reste aujourd’hui qu’une seule scierie en activité. On peut voir des vestiges de scieries anciennes au Trabuëch et aux Corréardes.

Le radelage sur le Buëch autrefois

Depuis le Moyen-Âge jusque dans les années 1850, les bois venant des forêts de Lus étaient transportés par flottage sur le Buëch. Au printemps, quand les eaux devenaient grosses, on constituait des radeaux en assemblant au moins 7 à 8 grandes pièces de bois et les raseliers les conduisaient sur les eaux du Buëch jusqu’à Sisteron où ils étaient ensuite dirigés vers la Durance. Expéditions périlleuses qui dans l’histoire de Lus ont provoqué beaucoup d’accidents mortels.

La vie pastorale

Lus a toujours été une terre d’élevage et de pâturage. Autrefois les troupeaux étaient composés exclusivement d’ovins (près de 8000 en 1830, sans compter les transhumants), les vaches et les bœufs trois fois moins nombreux étant utilisés comme animaux de trait.

Aujourd’hui très peu de gens vivent de l’élevage ; mais les vaches laitières sont également présentes et la commercialisation de produits laitiers s’est développée. Dès le mois de juin les moutons gagnent les hauts pâturages d’été où montent également des troupeaux transhumants de Provence. Plusieurs bergeries d’altitude sont ainsi en activité pendant l’été : la cabane du Fleyrard, au-dessus du vallon de la Jarjatte, la bergerie des Amayères, la cabane des Sièzes, la cabane de Chamousset.

L’arbre de la liberté

Planté en 1848, comme dans beaucoup de communes de France pour célébrer la nouvelle République, cet arbre de la Liberté, qui est un peuplier noir d’Italie, trône encore avec majesté sur la place de la Mairie de Lus.

Les glacières, fabrique de glace artificielle

Henri Gignoux, fondateur des Glacières générales des Alpes, installa une glacière à Lus à Champ-Bertrand, à proximité de la rencontre du Buëch et du Lunel. Un lac artificiel gelé permit de produire de la glace naturelle qui découpée, puis stockée dans la sciure était ensuite expédiée par le train jusqu’à Marseille et la Côte d’Azur. Cette industrie perdura jusqu’en 1925 puis fut concurrencée par le réfrigérateur. En hiver, elle a constitué pour les Lussois une source appréciable de revenus complémentaires.

Pour plus d’informations se reporter aux livres :

  • « Maître de Glacières », Gaston Mathieu, édité à compte d’auteur
  • « Notre vie à Lus », ouvrage collectif produit et édité par le Conseil général de la Drôme 2007 disponible à l’office du tourisme
Accueil | Mairie | Démarches | Projets | Vivre à Lus | Vie économique | Tourisme | Cultures, Sports | Contact | Plan de site | Mentions légales

Notre site Site Officiel Lus La Croix Haute 26620 Drôme est listé dans la catégorie Régional : Mairie de l'annuaire Seminaires referencement Duffez

Académie ville par ville
Gralon
Annuaire gratuit Annuaire Annuaire de référencement Annuaire gratuit - Mairies Mairie sur BIG-annuaire
Ahalia
Vie pratique divers
Cliquez ici
TooTaToo : Votre annuaire de référencement pour site Internet gratuit sans liens de retour et avec PageRank http://liensutiles.org/vfcra.htm